Un soixantième sénateur Démocrate?

Obama semble encore plus malin qu’on le croit! Il s’apprêterait à  nommer au poste (vacant depuis le retrait de Richardson) de Secrétaire du Commerce Judd Gregg.

M. Greg est présentement sénateur Républicain du New Hampshire. Or, le New Hampshire a un gouverneur Démocrate. Et comme on a pu le constater ces dernières semaines, le choix du remplaçant d’un sénateur revient (généralement, et c’est le cas au New Hampshire) au gouverneur. Le gourverneur du New Hampshire est Démocrate!

Donc, en comptant les sénateurs Démocrates élus (ou nommés), Allen du Minnesota (qui devrait gagner la bataille judiciaire en cours), Bernie Sanders, un socialiste (!) du Vermont qui vote évidemment avec les Démocrates, l’infâme Joe Lieberman, du Connecticut, qui s’aligne aussi avec les Démocrates, on arrive à  59! Il y a bien les deux dames du Maine qui votent parfois avec les Démocrates, mais ça demeure aléatoire.

Mais pourquoi viser 60 sénateurs sur les 100? Cette institution a des règles bizarres, dont lefilibuster. Un sénateur peut arrêter les travaux de la chambre aussi longtemps qu’il le souhaite sauf si au moins 60 sénateurs votent contre lui.

Donc les Républicains sont en colère et font des pieds et des mains ce weekend pour soit convaincre Gregg de refuser le poste (ce qui serait surprenant: il doit affronter l’électoret en 2010 et le New Hamphire est de moins en moins Républicain), soit convaincre le gourverneur de nommer un nouveau sénateur Républicain, et il n’y a aucune raison que cela se produise.

Ça c’est de la politique!

Geithner reçoit une prime de départ

Incroyable!

Le nouveau Secrétaire du Trésor d’Obama, Timothy Geithner, ne survivra pas (politiquement) à  2009 selon moi

Non seulement il oublie de payer ses impôts, mais on apprend qu’il a touché une prime de départ de 400K$ de la Banque de la Réserve Fédérale de New York. Le mec reçoit une prime de départ d’un job de fonctionnaire pour un autre job de fonctionnaire. (Bon, la Fed n’est pas strictement parlant le secteur public, mais c’est tout comme.)

L’équipe économique d’Obama, avec son ancien président d’Harvard aux propos sexistes et son Secrétaire du Trésor resquilleur d’impôts, ne semble pas très solide.

Qui sera le Secrétaire du Commerce?

Beaucoup de bruit et de discussions ces derniers jours sur les nominations de Clinton (Département d’État), Holder (Justice) et Geithner (Trésor), mais on n’entend pas beaucoup parler du Département du Commerce depuis le retrait de Richardson. (Le gouverneur du Nouveau Mexique et ancien ministre de Clinton est sous enquête pour financement illégal de ses dernières campagnes.)

Obama a fait couler beaucoup d’encre au cours des élections primaires avec des positions franchement protectionnistes, alors qu’il s’était toujours montré libéral sur les questions de commerce international auparavant. Les syndicats attendent donc une nomination qui démontrerait une intention d’augmenter les barrières au commerce (allant même jusqu’à  la renégociation du traité de libre-échange nord-américaine), alors que le le président doit chercher à  nommer un pur opérateur politique qui lui permettra de calmer aussi bien les ardeurs des syndicats que des organisation patronales. C’était là la vraie raison, je crois, du choix de Richardson.

Je suppose qu’il préférera que les vraies batailles sociales (dont en premier lieu la réforme des élections syndicales) se jouent autour du Secrétaire du Travail. D’ailleurs, la femme sélectionnée par Obama, Hilda Solis, voit maintenant sa nomination bloquée par les républicains au Sénat.